AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Entraînements des chevaux de Assurdiato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 19 Jan - 17:19

entraînements des chevaux de Assurdiato

lien vers la fiche de points : ici.
lien vers le casier : ici.
noms des chevaux :Step Stag Dagger || Passed By Fox


Step Stag Dagger & Passed By Fox



Dernière édition par Assurdiato le Mer 9 Fév - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 19 Jan - 18:47

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 19/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Dressage (+ séance de brouting)
météo, moral : Ensoleillé mais froid, méfiant en début d'entraînement mais appliqué.
bilan de la séance : Première séance d'entraînement avec mon nouveau et premier cheval Step Stag Dagger. Arrivé hier, je n'avais pas encore eu le temps de faire bien connaissance avec le bel étalon arabe. Lorsque je suis arrivée à l'écurie et que je me suis approchée de la porte de son box, il s'était terré au fond de celui-ci, encore désorienté par son nouveau lieu de vie. Je comprenais sa méfiance, on m'a prévenue lors de son achat qu'il n'avait pas eu un des passés les plus faciles et merveilleux, en raison d'un dressage indigne de tout "homme ou femme de cheval" et un pur et simple abandon. Mais par bonheur, il avait peu à peu repris confiance en l'homme grâce aux bons soins de ses sauveurs. N'ayant pas changé de maison ni de mains depuis son recueil, il n'était pas étonnant qu'il se montre méfiant envers moi. J' appelai doucement Dagger, arrêtée à un mètre de la porte de son box et attendit, une friandise dans la main. Au bout de quelques minutes, celui-ci se décida à venir me voir, mangea le bonbon et se recula de quelques pas. Encore quelques minutes après sa curiosité l'emporta et je pus le caresser. Puis, je lui passai un licol, l'attachai dehors et lui fit un bon pansage, qui se déroula mieux que ce que j'espérais. Enfin, je le sellai et lui passai son filet, sa nervosité remonta quelque peu mais nous nous rendîmes dans la carrière.
J'avais prévu de travailler le dressage, même si, d'après ses anciens propriétaires, c'était précisément son point faible. Mais selon moi, le dressage est très important et n'est pas à négliger, quelle que soit le point fort de chaque cheval, car cette discipline est à la base tout, un cheval destiné à une carrière de CSO ne sera jamais lancé dès le début sur des barres, mais sur du plat, en dressage, afin de lui apprendre les bases, de l'assouplir et qu'il soit "aux ordres". Ensuite seulement on peut commencer l'entraînement d'obstacles, mais toujours en alternant les deux disciplines. De même pour ce cheval plutôt prédestiné au TREC, bien que cela ne soit pas les premiers entraînements de sa vie, je n'allais pas me lancer dans un entraînement de TREC, seule en pleine nature, avec parfait inconnu sous la selle! Cela releverait l'imprudence. Bien sûr pour cette première séance de dressage, rien de bien compliqué au programme: les transitions, à obtenir dans le calme et sans précipitation, et quelques figures de manèges telles des doublers, diagonales et cercles; je lui épargnais les voltes et demi-voltes car même si l'incurvation, était présente dans tous mes exercices ce n'était pas le point à travailler du jour. De même, j'avais écarté de la reprise les assouplissements tels que cessions à la jambe, flexions d'encolure et épaules en dedans (que je suis même pas sûre qu'il ait apprise). Je ne préfèrais pas lui en demander beaucoup trop ce jour-là.
Je me mis donc en selle, après avoir refermé la porte du manège et m'être arrêtée au milieu de la carrière. Bonne surprise: Dagger ne bougea pas au montoir. Je commencai donc ma détente au pas, rênes longues, demandant un pas actif, dans toute la carrière sans prendre la piste. Au bout de quelques minutes, l'étalon était moins nerveux, je le caressai et ajustais mes rênes avant de partir sur la piste, en lui demandant une légère incurvation que j gardai pour tous les exercices qui suivirent. Au pas, nous fîmes des doublers, des cercles, des diagonales et des arrêts dans le calme complet, et mon élève se montrait très concentré. Lorsque je passai au trot, les choses se corsèrent: aussi bien il était rond lors qu travail au pas, que dès les premières foulées de trot il monta sa tête en l'air et accéléra l'allure, les naseaux dilatés qui soufflaient fort. Sentant la bêtise imminente, je le mis sur un grand cercle en A, le ralentissant sur ma rêne extérieure et le décontractannt sur la rêne intérieure. Finalement, il finit par se caler dans ma main et dans l'allure et je le félicitais après l'avoir repassé au pas rênes longues pour une pause méritée. Il me semblait que je devais procéder petit à petit ce jour-là. Puis nous repartîmes au trot, plus calement cette fois, mais pour une courte durée, mais après l'avoir de nouveau réinstallé sur un cercle, il se calma plus vite et nous commencèrent des transitions trot-pas-trot. Les premières n'étaient pas très concluantes mais celles qi suivirent étaient de mieux en mieux. Entre deux transition, je travaillais les figures de manèges. Il avait une bouche fine et délicate, ce que j'appréciai, et répondait donc très bien aux changement de directions. Finalement, le plus dur à canaliser chez Dagger, était son plein d'énergie. Une petite boule de nerf mais curieusement appliquée. Après trois transitions trot-arrêt-trot, je lui accordais une nouvelle pause et le caraissai. Cela faisait déjà 40 minutes que nous travaillons! Le temps passait vite et je voulais juste finir sur quelques cercles au galop. Sans surprise, il se révéla qu'il fallait bien le tenir dans son galop, mais j'étais contente de constater qu'il tendait bien son dos. Niveau souplesse, il fallait à l'avenir insister en particulier sur le latéral. Nous finirent la séance en marchant rênes longues, et l'étalon étendait bien son encolure vers le bas.
Puis je descendis, lui donnai une friandise, le ramenai à l'attache, le désarnachai et le pansai avant de lui offir une séance de brouting dans les champs largement méritée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 19 Jan - 18:47

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


____________________
Invité

Invité
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 19 Jan - 20:04

Maj. + 2 pts de disciplines :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Jeu 20 Jan - 21:09

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 20/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : TREC
météo, moral : temps couvert et plutôt froid, curieux et joyeux
bilan de la séance : En fin d'après-midi, j'allais voir mon petit protégé dans son box. Il semblait commencer à prendre ses marques dans son nouveau lieu de vie et ne roulait plus des yeux effrayés au moindre mouvement. Aussi, il n'eut qu'un léger mouvement de recul lorsqu'il me vit arriver,portant sa selle, sa bride, un couvre-rein et un sac de pansage. J'ouvris la porte de son box, et attendit qu'il vienne me dire bonjour - du moins qu'il vienne un peu voir de quoi il retourne. C'est-ce qu'il fit au bout d'une minute et je le félicitais en le caressant. J'attrapai dans mon sac son licol de cuir et le sortis à l'attache. Je retirai sa couverture et commençai son pansage, qui ne me pris que peu de temps grâce à la couverture qu'il avait sur le dos depuis la nuit dernière. Dagger était toujours un peu anxieux, comme la veille, mais il y avait quand même une légère amélioration. J'avais bon espoir qu'avec du temps, de la patience, de la douceur et de la bonne humeur que ce trait de cractère disparaîtrait. L'avenir le dira... Une fois le pansage fini, j'allais à sa tête et lui caressai le duvet qui est d'une extrême douceur derrières les naseaux, de chaque côté, mon regard perdu dans ses grands yeux. Je ne connaissais encore qu'à peine mon nouveau cheval, mais l'amour que je portais pour lui était déjà grand. Je sortis de ma rêverie et l'harnachais, sans oublier guêtres et couvre-rein : j'avais décidé de commencer l'entraînement TREC, en pleine nature dès le début pour voir ce qu'il valait en extérieur.
Puis je retirai son licol, montait dans la carrière, fit quelques tours de pas rênes longues. Premier test : ouverture de la barrière de la carrière. Je m'en approchais. Pas de réaction.. Je tirai le loquet (toujours rien) et ouvrai un peu la barrière. Apparement, il semblait avoir déjà vécu la manip' et bougea de lui même de façon à me faciliter les choses. Déjà un très bon point! Contente de lui je le caressai, refermai la porte derrière moi et nous nous en allâmes dans les bois. Le ciel était nuageux, mais très lumineux, et la lumière faisait briller les gouttes d'eau sur les branches nues des arbres. je sentais soudain Dagger excité, mais pas de la même facon que la veille: les oreilles pointées en avant, il avançai d'un pas souple et joyeux. L'entraîenemt dans les bois se passa bien d'une manière générale, mis à part qui fit quelques difficultés pour traverser un petit gué, si bien que je dus mettre pied à terre pour qu'il me suive dans le gué, trempant mes chaps au passage et gelant mes orteils. La maîtrise des allures se passa moyennement bien car canaliser l'arabe me demanda beaucoup d'efforts. ah et j'oubliais: nous croisâmes trois personnes à velo et une personne à pied ce qui fit sauter Dagger dans le talus et me fit manger les branches basses. Ce sacré bonhomme avait vraiment peur des êtres humain, lorsqu'il en croisait sans s'y attendre, ce qui allait être à coup sûr problématique...
Au bout d'une heure et demie, nous rentrâmes à l'écurie, aussi crottés l'un que lautre et je passai bien trois quarts d'heure à le débarrasser de toute trace de boue. Après quoi, je remis sa couverture abant de le rentrer dans son box, je nettoyai son matériel, lui donnai sa pomme, le caressai et lui dis Au revoir. Puis sans attendre je courus au chaud pour réchauffer mes orteils certainement bleus de froid.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Jeu 20 Jan - 21:09

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


____________________
Invité

Invité
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Jeu 20 Jan - 21:30

Maj. + 2 pts de discipline :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Ven 21 Jan - 23:52

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 21/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Obstacle (+ pré)
météo, moral : temps nuageux mais lumineux malgré un froid mordant, attentif, mais pas plus joyeux que cela.
bilan de la séance : Troisième jour avec Step Stag Dagger. Petit à petit, l'étalon commençait à me connaître et à prendre confiance. Mais ce n'était pas encore gagné, j'en avais conscience. Ce jour-là, lorsque j'arrivai devant son box, comme les fois précédentes, il recula vivement, mais lorsque je l'appelai doucement, il pointa ses oreilles en avant, vers moi. Je lui laissai le temps de venir me voir, sa curiosité finirait par l'emporter. Ce qu'il fit, et je le caressai. Je lui passai son licol le sorti du box et l'attacha à l'anneau. Je défis sa couverture et le pansai, en commençant par l'étrille avec laquelle je m'attardais près de son garrot pour le gratouiller. Dagger étendit l'encolure en avant, les yeux mi-clos : c'est qu'il en redemanderait, le pépère ! Puis bouchon, brosse douce. J'essayai de lui brosser la tête tout doucement, mais sans succès: il ne me laissa pas fu tout m'approcher avec la petite brosse et je me résolus à abandonner: à quoi bon le forcer maintenant qu'il commençait à seulement à se montrer moins méfiant. Je finis son pansage par un curage de pieds, l'harnachais, en mettant une fois de plus les guêtres.

Ce jour-là ce serait obstacle. Oh, rien de bien impressionnant, seulement des barres au sol pour commencer, car j'avais besoin de vérifier quelque chose: si par hasard, étant donné que les méthodes de dressages utilisées pour dresser l'étalon ont été qualifiées de "radicales " par ceux qui l'ont recueilli, s'il n'avait pas été barré. J'emmenai Dagger dans le manège, à défaut d'avoir une carrière praticable (beaucoup trop boueuse) pour sauter. Je le fis marcher quelques tours de piste avant de monter, afin de bien mettre en place la selle et de le détendre un peu. Je constatai qu'il semblait plus anxieux en manège qu'en carrière. Peut être était-ce parce que le vent soufflait fort dehors et produissait un son que je trouvais effrayant efant ? Ou peut-être que tout simplement n'aimait-il pas cet endroit où l'on ne pouvait voir l'extérieur ? On ne pourra savoir que la prochaine fois que la reprise aura lieu en manège. Je ressangla, me mis en selle, et commença la détente: j'ajustai mes rênes, lui mettant un léger pli à l'intérieur et le détendis sur la rêne interieure pendant que je le poussai de mes jambes et de mon assiète pour obtenir un pas actif et presque allongé pour qu'il se tende dans son dos et descende son encolure vers le sol, en lui donnant des rênes sans perdre le contact. Mm.. plus souple que je ne le pensais. Je le caressai et lui demandai le trot. Plusieurs cercles, doublers, arrêts et voltes plus tard, je le repassai au pas pour une petite pause.
Après quoi j'entrepris de le guider sur les barres au sol, au pas pour débuter. Je notai qu'il levai bien haut les membres au dessus des petites barres... mauvais signe. Je lui demanda la même chose au trot et il fit de même. Je le félicitais, et me dirigeai vers un petit obstacle que j'avais préparé au préalable. Je partis au trot, mais il prit le galop 3 foulées avant lobstacle par-dessus lequel il sauta largement. Ca sentait qu'il avait été barré à plein nez, mais pas beaucoup apparemment car il était tout de même franc et pas si effrayé que ça, ce qui me soulagea un peu, mais fit un peu plus monter ma colère à l'égard ds maltraiteurs de Dagger. Je caressai celui-ci, et lui offrit des rênes longues et un sucre. Avec patience et petits objectifs, nous arriverions sûrement à sûrmonter ce problème. Aussi, après cette petite récréation, nous reprîmes les exercies, sur un enchaînement d'obstacles à la trajectoire facile, c'est à dire des virages larges et beaucoup de foulées entre chaque obstacle. Je veillai à bien félicité l'étalon. Il se montrait très attentif, un bon élève en somme, mais ne semblait pas apprécier plus que ça l'obstacle. Peut-être qu'avec le temps il y reprendrait goût.

À la fin de la séance, il sautait toujours aussi largement au-dessus des barres, mais au moins il était toujours franc, un gros point positif. Nous rentrâmes à l'écurie, je le pansai lui remis sa couverture et l'emmena au pré, où il galopa un peu avant de ses rouler dans la boue avec sa couverture, ayant l'air d'y prendre beaucoup de plaisir, sous mon regard mi-amusé, mi-horrifié...

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________



Dernière édition par Assurdiato le Ven 21 Jan - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Ven 21 Jan - 23:52

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
OrangeJuice

fier cavalier paumé dans ses rêves qui refuse de quitter la vallée.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 1460
ARRIVEE LE : 13/12/2010

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Noteur
KARMA:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Sam 22 Jan - 12:27

    maj (: ; + 3 points discipline, j'aime bien ta façon d'écrire :D

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

    Não há nenhum segredo tão íntimo como esses de cavaleiro e o cavalo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Sam 22 Jan - 21:41

[merci orange juice =) ]

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 22/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Dressage
météo, moral : Nuageux, calme
bilan de la séance : Un jour de plus. Chantonnant, je me rendais aux écuries voir mon bel arabe, Step Stap Dagger. Celui-ci m'entendit arriver de loin car, dès qu'il fut dans mon champ de vision, je constatai qu'il me regardait déjà de ses grands yeux sombres, sa tête au profil camus tournée vers moi, ses oreilles pointées en avant. Chaque jour, c'était le même refrain : je ne cessais de m'émerveiller devant la beauté de mon cheval, ce rêve réalisé depuis désormais quatre jours, quatre jours des plus heureux de ma vie. Comme les jours précédents, je m'arrêtai à quelques mètres de la porte de Dagger. L'étalon n'eut cette fois qu'un léger mouvement de recul, mais il reprit sa place initiale derechef. je m'arrêtai de chantonner pour le saluer: "Bonjour Dagger, mon tout beau". Cette fois-ci il recula de quelques pas. Joli faux espoir pensais-je, amusée. Je saisis le licol de cuir dans mon sac, en me remettant à fredonner. Lorsque je relevai la tête, je constatai que Dagger s'était rapproché, détendu et semblait m'écouter ! "Mais c'est que t'es un drôle de numéro toi, alors ! T'es bien le seul à ne pas te cacher lorsque je me mets à chanter !" lui dis-je, veillant à essayer de conserver des intonations douces et chantantes, en lui enfilant le licol. Je le sortis du box, Dagger sortant la moitié de la paille au passage pour le plus grand bonheur des palefreniers de l'écurie... Je l'attachais à l'anneau, et le caressai, chantonnant à nouveau. J'aimais caresser sa sombre robe brune, faire courir mes doigts sur son pelage de velours, qui malgré sa couleur foncée, accrochait de manière extraordinaire la lumière en conservant des tons chauds et doux. Après avoir enlevé sa couverture, je me mis à le panser méticuleusement: étrille, bouchon, brosse douce, cure-pieds, brosse à crins. Je finissai par un petit massage tonifiant de la colonne vertébrale. Cela me fit penser qu'il me faudrait bientôt songer à faire venir le véto et l'osthéo, pour un contrôle de routine. Sans oublier le dentiste. Le maréchal-ferrant attendrait, car Dagger arborait des pieds sains et parés depuis peu. Je le sellai puis le bridai et nous partîmes en direction de la carrière pour notre deuxième séance de dressage depuis notre rencontre.

J'avais prévu ce jour-là de travailer les assouplissements, sans trop forcer non plus: je ne souhaitais en aucun cas dégouter mon compagnon de cette discipline que j'aime tant mais qui constitue l'un de ses point faibles. Nous commençâmes la détente au pas rênes longues. Quelques minutes plus tard, je pris le contact, léger et moelleux, avec un pli à l'intérieur, et en lui demandant de biien engager ses postérieurs à l'aide de mes jambes je l'amenait doucement à étendre son encolure vers le sol, afin d'étirer son dos. Même exercice au trot, mais il réussit moins bien, car il semblait moins appliqué : en effet maintenant je percevait le bruit du tracteur amenant la paille de la litière près des écuries, et son oreille droite tournée dans cette direction, écoutait le ronronnement du moteur de l'engin. Je lui demandai une volte et une transition dans l'allure afin de concentrer à nouveau son attention sur le travail. Puis, je lui accordai une pause, rênes longues, sans oublier de le caresser. Il était important avec Dagger de le féliciter, de prendre le temps de lui faire comprendre que l'on est content de ce qu'il fait lorsqu'il éxécute quelque chose de bien: en effet, les méthodes radicales de dressage employées sur lui lorsqu'il était plus jene, l'avait affecté psychologiquement, et je m'efforcais du mieux que je pouvais pour remplacer ces souvenirs désagréables par des souvenirs neufs, bons et sereins de son éducation en ma présence. J'espérais franchement y réussir.
Nous commençâmes le travail de dressage par des flexions d'encolure, au pas, en demandant à Dagger avec un troisième effet de rêne du coté voulu d'amener son bout du nez vers mon genou. réticent je dus insister, mais aec douceur. Finalement il céda, mais semblait vraiement mal à l'aise. Au bout de quelque secondes je cessai, et je félicitais pour ce bel effort. De même de l'autre coté, le gauche, et ce fût pis encore. Apparement je possédais un cheval droitier. Je le félicitai également. Oui l'étalon manquait grandement de souplesse latérale, ce qu'il allait falloir corrriger rapidement afin que cela ne devienne pas un handicap dans les autres discplines et afin de lui faciliter un peu la vie. nous recommençâmes les mêmes exercies, au trot cette fois, mais je lui demandai une flexion moins grande pour tenir compte du fait que l'allure rendait la tâche plus ardue à mon cheval. Je lui offris en suite une petite pause. Puis nous poursuivîmes la leçon. Je voulais lui faire faire de l'épaule en dedans, très bon exercice d'icurvation qui lui ferait le plus grand bien. Restait à savoir s'il le connaissait. Je renforcais donc mes aides de l'incurvation, en décalant le couloir des rênes à l'intérieur. Dagger ne semblait pas comprendre ce que je souhaitais car il hésita et fini par tourner vers l'intérieur. Je le remis droit, sur la piste, et réitérai ma demande, dans le doute d'avoir mal agi. cette fois il s'arrêta. apparemment cet exercice lui était inconnu. J'entrepris donc de décomposer les mouvements, vraiment étape par étape, et, au bout de 5 minutes, il commença comprendre un peu mieux ce que je lui demandai. Je le félicitai "C'est biiiien, Dagger", et je cessai aussitôt l'exercice pour une petite récréatiion. Nous reprîmes la leçon quelques minutes après, et mon élève s'améliorait. après plusieurs essais, de mieux en mieux éxécutés, je regardais l'heure: cela faisait déjà un bon moment que nous étions dans la carrière, il était temps d'arrêter. je lui demandais une dernière fois une ébauche d'épaule en dedans, qu'il éxécuta correctement, je le caressai et arrêtai sur cette réussite.

Je descendis, dessanglais de deux trous, et le fis marcher près du pré à mes cotés, la selle lui massant doucement le dos. je le laissai brouter cinq minutes, avant de rentrer à l'écurie, de le panser à nouveau et de le rentrer au box. jee versai dans sa mangeoire quelques carottes coupées que j'avais préparée. dagger se jeta dessus, tout content et je le regardai manger quelque instants, un sourire aux lèvres. Puis sur un "Aurevoir, Dagger, régale-toi bien espèce de gourmand ! " et un baiser sur l'encolure, je refermai la porte de son box et m'en allais.








▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________



Dernière édition par Assurdiato le Sam 22 Jan - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Sam 22 Jan - 21:41

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
lil away

protectrice chevronnée et fan incontestable du mythe THP.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 2013
ARRIVEE LE : 07/12/2010
AGE : 24
HUMEUR : bwaaaaaaaaaah !
PRENOM : alizée

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: noteuse
KARMA:
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Sam 22 Jan - 22:23

    maj + 4 pts discipline (:

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬


    live fast and die young.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Dim 23 Jan - 13:18

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 23/01/11
lien vers la fiche de points : [url=lien]ici[/url].
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline travaillée : TREC
météo, moral : Ensoleillé, cheval d'excellente humeur et très joueur.
bilan de la séance : C'était une belle matinée d'hiver, où le soleil avait enfin réussi à percer les nuages qui avaient persisté à le cacher toute la semaine, et malgré que l'air soit vraiment très frais, les quelques rayons de soluil venaient agréablement réchauffer mon visage et illuminer d'une clarté jaune l'écurie. De loin, j'apercevait déjà Dagger qui, comme les autres chevaux, avait sorti la tête de son box afin de profiter de ce soleil miraculeux. Me rappelant de ce qu'il s'était produit la veille, j'arrivai devant lui en fredonnant doucement le même air. L'étalon tourna la tête vers moi et souffla doucement, de la fumée s'échappant de ses naseaux dans l'air froid. Je tendis ma main vers son bout du nez. Dagger, recula la tête, d'abord méfiant, puis approcha ses naseau de la paume de ma main. Je sentis l'air chaud de ses naseaux se condenser sur ma main et ses longues vibrisses me chatouiller les doigts. Doucement, je caressais le velours entre ses deux naseaux, et l'arabe se laissa faire. Puis, au bout de quelques instants, il éloigna sa tête et vint flairer mon blouson, en quête certairtainement d'une friandise. Et des gens diront encore que les chevaux ne soont pas des animaux intelligents ! Il y a quelques jours seulement, il n'aurait jamais osé un tel geste, mais à force de voir que dès qu'il se conduisait bien il recevait une récompense, le petit filou avait compris le principe ! Avec un sourire, je sortis une friandise de ma poche "Allez va, espèce de garnement !" lui-dis je en lui offrant dans le plat de ma main la friandise, qu'il engloutit aussitôt. Puis, comme d'habitude, je lui passai son licol et l'attachai à l'anneau à côté de son box. Je retirai sa couverture, la pliait et la posai sur la porte de son box avant de commencer le pansage. Je passais l'étrille, le bouchon, je vérifiai à plusieurs reprise à laide de mes doigts si le passage de sangle était parfaitement propre quand soudain j'entendis quelque chose tomber à côté de mon ami et moi. Je levai le regard et constatai que le petit galopin, qui jouait avec la couverturedepuis le début du pansage avait fini par la faire tomber, et semblait me regarder d'un air penaud. Je ramassai la couverture, à présent pleine de poussière (une chance que le soleil ait séché le sol !) et la remis à sa place initaiale. À peine avais-je saisi la brosse douce que la couverture retomba sur le sol. Cette fois Dagger semblait content de lui et me regardait d'un air joueur. Ne pouvant résister à cette bouille si craquante, j'entrai dans son jeu en remettant derechef la couverture, toujours en riant, et lui la refaisant chuter dès que j'eus le dos tourné. Le manège dura un certain temps, puis il fut distrait par un moineau qui piaillait dans son box. Pensive, je regardais Dagger. Je n'étais pas sûre que cela soit quelque chose de très positif de lui apprendre comme ça à faire tomber les objets, mais je pensais avoir commencé à poser les briques d'une confiance mutuelle par le jeu auquel il m'avait invitée. Je souris, caressant son encolure et finis son pansage. Puis je l'harnachais, lui mis ses guêtres, et après avoir détaché son licol, je me mis en selle. Ce jour-là, nous ferions une séance de TREC. Ce n'était pas ce que j'avais prévu au départ, je pensais plutôt faire un premier travail à pied, mais le soleil me donnait une envie d'évasion et la bonne humeur de Dagger était extrêmement contagieuse. Nous partîmes donc directement dans les bois, au plus grand bonheur de mon compagnon.
La forêt dépouillée de son couvert de verdure paraissait aussi plus joyeuse, plus vivante, grâce à cette nouvelle clarté. Nous débutions la séance de TREC comme une petite balade, en guise de détente, avec des moments de trot, et même de galop. L'enthousiasme de Dagger était difficile à contenir, et il lançait de temps à autre de joyeux "coups de cul" que je ne pouvais blâmer. Puis nous commencâmes le travail à proprement dire. Maîtrise des allures: au pas tout allait très bien, il éxécutait sans difficulté apparente un pas rapide actif et régulier, sans que jen'ai franchement besoin de l'y possuer. le trot était plus difficile, car il ne cessait de sautiller partout et j'eus du mal à capter son attention tant il avait envie de jouer. Le galop fut un fiasco total, et fit l'objet principal de la séance. Au bout d'une demi heure, entre-coupée de passages de branches basses, de petits troncs et de gués (j'eus encore à mettre pied à terre la première fois pour le lui faire passer, mais les fois suivantes il fut enfin d'accord pour passer sans que je lui ouvre la route), j'arrivais enfin à obtenir de lui un galop plus maîtrisé, cadencé mais qui manquait de régularité. Plutôt contente des progrès de l'arabe, je le félicitais, et fini la séance sur un beau passage de gué, (il eut le droit à une belle friandise) afin que cette réussite vienne parfaire son souvenir de la séance. Puis nous rentrâmes au pas vers l'écurie, en s'arrêtant peu avant dans une clairière où je mis pied à terre et le laissai brouter.
Lorsque nous fûmes de retour à l'écurie, je pensais mon compagnon, le félicitais encore grandement, et le lâcha au pré afin qu'il puisse encore profiter des rayons du soleil ui le rendaient si joyeux. J'aimais voir mon cheval galoper dans le pré comme un fou, s'arrêter brusquement et redémarrer aussi sec. Puis au bout d'un quart d'heure il se calma et se mis brouter les rares touffes d'herbe d'hiver qui poussaient dans le pré avant de se tourner vers le foin près de l'abri. Je m'en allai ensuite, ne pensant le rentrer que plus tard.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Dim 23 Jan - 13:18

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
OrangeJuice

fier cavalier paumé dans ses rêves qui refuse de quitter la vallée.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 1460
ARRIVEE LE : 13/12/2010

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Noteur
KARMA:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Dim 23 Jan - 13:39

    maj (: ; + 4 points discipline

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

    Não há nenhum segredo tão íntimo como esses de cavaleiro e o cavalo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Lun 24 Jan - 20:10

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 24/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Endurance
météo, moral : couvert et averses,
bilan de la séance : Un après-midi couvert mais plutôt doux pour la saison que des pluies intermittentes venaient ponctuer. J'arrivai aux écuries en vélo, déjà toute crasseuse de boue malgré les pares-boue. Mes chaussettes, dans mes boots, étaient également trempé. En bref: un réel bonheur et un confort inouï qui me mettaient de fort mauvaise humeur. Heureusement, lorsque les senteurs des chevaux, de la paille et du fumier pénètrerent dans mes narines, je cessai peu à peu de fuminer. Le cheval, l'équitation, quel meilleur remède contre la mauvaise humeur et la déprime ? Hmm.. Step Stag Dagger ! pensai-je et mon coeur fit un saut perilleux dans ma poitrine. Ce cheval me l'avait définitivement capturé - et je m'en portais très bien ainsi ! Plus joyeuse, je partis aux casiers prendre mes affaires avant d'arriver devant le box de mon cheval, en chantonnant comme j'en avais pris l'habitude pour signaler ma présence, afin qu'il me reconnaisse et qu'il s'apaise, comme je l'avait découvert depuis peu. Dagger, qui mangeait tranquillement son foin dans le fond de son box releva la tête et se retourna. J'étais stupéfaite de voir à quel point son comportement au box avait changé, presque du tout au tout, depuis son arrivée. Enfin, songeai-je, il ne reçoit que ma visite et celle du palefrenier, on ne sait pas comment il se comportera s'il s'agit de quelqu'un d'autre.. L'arabe s'approcha de moi, les oreilles pointée en avant et vint me renifler avec un petit air qui semblait vouloir signifier "Bonjour ! Comment tu vas toi ? Tu m'apportes une friandise?". Oh cette petite bouille craquante... je caressai le chanfrein en descendant sur son bout du nez, si doux, tout en continuant de fredonner. Puis je sortis de la poche gauche de mon blouson une petite friandise que je tendis au glouton "c'est que cela devient une habitude !". J'ouvris la porte de son box, le Ptit Per' ayant l'air de s'intéresser un peu plus que nécessaire au système du verrou "Mauvaise idée, Dagger!" lui dis-je alors d'une voix enjouée. Je lui caressai l'encolure, et jouai avec ses longs crins noirs soyeux que je ne pourrais jamais me résoudre à raccourcir, me semblait-il. Je lui massa ensuite le garrot, en signe d'amitié auquel ce dernier répondit par un délicat mâchonnage de mon blouson ... (Quelle chance qu'il ne m'ait pas mordu les fesses !). Puis, je lui enfilai le licol, le petit galopin essya de se dérober, par jeu je suppose, car il plongea presque littéralement la tete dedans lorsque je fis mine de me désintéresser à lui et de m'en aller. Je le féclicitais de cet élan studieux. De ma petite mémoire d'humaine, il ne me semblait pas en avoir fait autant lorsqu'un professeur nous proposait de ne pas travailler... Je sortis mon compagnon du box et l'attachais à l'extérieur. la petite jument d'à côté, une belle petite rouanne, arabe sans doute au vu de son profil camus très marqué et de ses oreilles petites et délicates, se montra à la porte de son box et vint saluer Dagger, qui gonfla l'encolure et fit son beau, tandis que je l'étrillais avec vigueur, m'écrasant douloureusement les orteils "hé ho! Redescends sur terre Brad Pitt !! " lui lançais-je en le poussant avant de masser mes orteils meurtris. L'étalon ne m'accorda pas un instant d'attention mais la jument se lassa rapidement et replongea la tête dans son box. Déçu, Dagger me regarda. "Tiens donc, j'existe maintenant ? Allez va, c'est pas grave, toutes les femmes sont ainsi, jeune homme! Un instant elles vous font les yeux doux, l'instant d'après elles vus ignorent pour vous embêter " riais-je devant la mine qui traduisait très clairement de la fustration, bien que les mimiques équines ne soient pas toujours simples à déchiffrer. Mais le "play boy" semblait bouder. Je finis son pansage en chantonnant, l'harnachais, lui mis guêtres et protèges-boulets et vint à sa tête détacher son licol et lui caresser le front. "Ben alors, C'est pas joli de bouder ! On va faire une sorte de promenade qui devrait te plaire je pense, car l'on trotte et galope beaucoup..." Après ce quelques mots, j'emmenais mon cheval dans la carrière où je me mis en selle et ressanglai.

Dagger commença à se dérider lorsque nous fûmes à l'orée du bois. Ses belles oreilles étaient pointées bien droit devat lui, il avait la tête haute et les naseaux qui se dilataient. Nous marchâmes au pas actif une dizaine de minutes, au cours desquelles je ressanglai à nouveau avant d'entâmer une séance trotting afind e travailler son souffle, en terrain varié, mais seulement que de légères pentes et montées, rien de trop compliqué. Au début du trotting, c'était un petit ressort sur pattes: son trot, déjà aérien étant donné que c'est un arabe, était bondissant, et je peinais à réfreiner les ardeurs de l'étalon qui s'excitait pour un rien : les branches qui craquaient sous la brise qui soufflait dans la forêt, l'eau claire du ruisseau qui chantait sur les pierres lisses de son lit... Puis il finit par se calmer lorsqu'il comprit qu'on ne s'arrêtait pas de trotter de si tôt etse concentra un peu plus sur le travail. Au bout des dix minutes, il était un peu moins frais que ce que je souhaitais, mais ce n'était pas étonnant avec le chahut qu'il m'avait fait au début. nos fîmes une pause au pas et nous éoluèrent ensuite en terain varié, en passant volontairement sous des branches basses, dans des creux, des bosses, des montées des descentes, toujours en lui demandant d'avancer et je fus heureuse de constater qu'il avait le pied sûr. Après quoi nous partîmes pour deux minutes de galop, sur un terrain bien plat et dénué de cailloux et Dagger eut un comportement irréprochable, je ne manquai pas de le féliciter. Puis, après une nouvelle pause au pas, je lui demandais d'emprunter une montée, brève mais très pentue, au galop (je gardais ce même exercice au trot, plus difficile, pour lorqu'il serait plus entraîné). Je sentis alors l'ensemble de la masse musculaire du cheval se mettre à travailler, ce qui ne manqua pas de m'impressionner par la puissance qui en résultait, comme tout cheval soumis à un tel exercice. En haut de la côté, je lui demandais de garder le galop encore quelques mète puis le trot avant de repasser au pas. je le caressais "C'est biieeen .. pas si facile hein, en fin de séance ?". Mais Dagger était encore assez frais et j'en étais contente; il me semblait que je n'avais pas trop mal géré ce premier entraînement d'endurance. Nous rentrâmes au pas à l'écurie.

Je passai ses membres boueux au jet d'eau afi de les débarrasser de toute saleté et les séchais avec une serviette pour éviter les crevasses. Puis je finis son pansage et lui massai le dos avant de le rentrer dans son box, en le caressant encore et en lui donnant une pomme qu'il sembla particulièrement apprécier. Je déposai un baiser sur son encolure avant de m'en aller, pendant que Dagger était à nouveau à la recherche de brins de foin égarés dans la paille de son box

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Lun 24 Jan - 20:10

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mar 25 Jan - 19:54

upinou', je n'ai pas eu de mise à jour, il semble au vu du reste des sujets qu'il sagisse d'un oubli :) sinon excusez moi pour ce up intempestif =/
▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
OrangeJuice

fier cavalier paumé dans ses rêves qui refuse de quitter la vallée.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 1460
ARRIVEE LE : 13/12/2010

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Noteur
KARMA:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mar 25 Jan - 20:30

    maj (:

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

    Não há nenhum segredo tão íntimo como esses de cavaleiro e o cavalo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mar 25 Jan - 23:44

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 25/01/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Travail à pied
météo, moral : Encore des averse mais des températures douces pour la saison
bilan de la séance : Je descendis du bus qui m'amenait au domaine. Il avait plutoute la journée par intervalles et j'étais totalement trempée car j'avais dû attendre le bus qui me ramenait du lycée sous la pluie, l'abri-bus étant déjà complet. Pour en rajouter une couche, mon professeur de français avit rajouté une heure supplémentaire afin de nous préparer au bac blanc que nous passions sous deux semaines et je n'avais donc pas eu le temps de passer à la maison pour me changer. Résultat des courses j'étais en jeans et en Converse (heureusement que je n'avais pas mis mes bottes à talons ce matin-là !)... il serait difficile de monter en ces conditions... Je passai au casier récupérer mes affaires et partis en direction du box de Dagger qui avait sorti la tête à la porte et semblait s'ennuyer ferme en regardant la pluie tomber. Je l'appelai doucement, et il tourna mollement la tête vers moi. Apparemment, je n'étais pas la seule à avoir l'humeur affectée par le mauvais temps. Je m'arrêtai devant Dagger puis me mis à chantonner mon air habituel et le regard de l'étalon sembla s'illuminer légèrement. J'ouvrai la porte de son box, rentrait mon gros sac et le déposa dans un coin du box sur un beau tas de paille pour ne pas qu'il soit mouillé par la pluie qui tombait dru à présent. Dagger me regarda faire, surpris, roulant de drôles d'yeux à la vue du sac. "Ben alors, grand bêta, c'est mon sac, tu commences à le connaître non ?" Je le soulevai et lui tendis: il recula, mais vint tout de même le renifler, mais du bout des naseaux seulement, au cas où celui-ci l'attaquerait... je ris et lui caressai le bout du nez, le sac vite oublié dans le coin. Je m'attardais sur son front que je massai doucement, et le yeux mis-clos, Dager se laissa faire. Nous restâmes ainsi un moment, tandis que je lui papouillais derrière les oreilles, de chaque coté des naseaux et la lèvre inférieure. Puis je sortis de mon sac une étrille et commencais le pansae dans le box. L'arabe parut surpris que je ne lui mette pas de licol ni le sorte à l'extérieur, mais je le rassurai en lui massant la base de l'encolure, son petit point sensible où il apprécie le plus les massages de pression. je mis un peu plus de temps que d'habitude à le panser car il n'arrêtait pas de gigoter mais finalement il fût fin prêt au bout de trois quarts d'heure, la crinière et la queue démêlée, les sabots bien curés et la robe brillante. Je ramenai mes cheveux en arrière et les attachai d'un élastique. Avant d'aller à la fenêtre du box. je regardais la pluie tomber, et pensai à mon jeans et à mes converses déjà trempés.. Non aujourd'hui je ne monterais pas... Mais que faire ? je n'allais pas le sortir au pré par ce temps, ni le laisser en liberté dan le manège, l'hotêl des courants d'air qui l'effraient. Je me creusais la tête et une idée me vint enfin: du travail à pied ! Quelle excellente intiative ! Je lui passai donc son licol de cuir, en espérant que le bonhomme ne irerait pas comme un malade dessus et partis à la recherche d'une long et d'une chambrière. De retour au box, j'attrapai au passage une vieille casquette dans mon sac qui pourrait bien me servir.. Puis nous sortîmes en direction du manège, moi en courant, Dagger au trot derière moi, pour éviter d'être trop mouillés.
Arrivé au manège j'attachai la longe au licol et le fit marcher à main gauche sur un large cercle. Dagger semblait inquiet à la vue de la chambrière et je devinai qu'il avait dû en voir des blles pendant son dressage. Aussi fis-je d'autant plus attention en l'utilisant. je le détendis aux deux mains, au pas et trot, puis au galop, où je le laissai verser tout son soûl en l'encourageant même à accélérer: il n'en serait que plus calme après et aurait vidé son trop plein d'energie. Une fois cela fait, je m'approchais de lui le caressai grandement etdétachais la longe du licol. Il ne bougea pas surpris. je sortis de ma poche la casquete, en vue de lui apprendre un tour afin que nous nous amusions tout deux. Je lui montrai une friandise que je cachai sous la casquette que je posai au sol. Intelligent, il vint attraper la casquette pour prendre la friandise et dès qu'il saisit la casquette entre ses dents je le félicitai et lui donnais une autre friandise. Une fois cela compris, je passai aux étapes ssuivantes jusqu'à ce que finalement, sur un simple mot il vienne me rammasser la casquette et receit doc une friandise. Je le féclicitais une fois de plus et le caressai. ce petit tout semblait l'avoir amusé et il semblait fier de l'avoir accompli si vite. regardant l'heure, je décrétais que nous avions assez travaillé pour aujourd'hui et je le renrais au box, mais sans longe et il me suivit sans discuter.Le petit jeu dans le manègesemblait avoir porté ses fruits et nous avoir rapproch. Il semblait avoir compris que ma présence ne signifiait pas toujours travail itensif.
Je le rentrais au box, le pansai et lui dis aurevoir après de longues caresses.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mar 25 Jan - 23:44

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
OrangeJuice

fier cavalier paumé dans ses rêves qui refuse de quitter la vallée.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 1460
ARRIVEE LE : 13/12/2010

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Noteur
KARMA:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 26 Jan - 16:04

    maj (: ; + 3 points discipline

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

    Não há nenhum segredo tão íntimo como esses de cavaleiro e o cavalo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Assurdiato

rat d'égout toujours très enclin au flood compulsif et inutile.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
IDENTITE : Féminin
POSTS : 297
ARRIVEE LE : 16/01/2011
AGE : 24
PRENOM : Jennifer

FICHE D'ELEVEUR
NIVEAU : 1
METIER ACTUEL: Journaliste
KARMA:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 26 Jan - 23:48

entraînements des chevaux de Assurdiato

date : 26/02/11
lien vers la fiche de points : ici.
chevaux travaillés : Step Stag Dagger
discipline(s) travaillée(s) : Dressage
météo, moral : Pluie très fine mais permanente, calme
bilan de la séance : Un jour de plus sous la pluie. En tant normal, j'aime bien la pluie, lorsqu'elle me dégouline sur les visage les cheveux, mais j'aime lorsqu'elle cesse rapidement en laissant place à un gran soleil et que j'ai la possibilité de mettre des vêtements secs tout de suite après. Mais ces jours-ci, nous ne sommes dans aucun des deux cas. je passe mon temps trempée et mon moral en prend un coup. De ce fait, je passe encore plus de temps avec mon pur sang arabe Step Stag Dagger, que je possède maintenant depuis une semaine et un jour et qui fait mon bonheur depuis lors. J'étais arrivée aux écuries avec un air morose sur le visage, sans chantonner. Pour une fois, les rôles avaient été inversés, c'était Dagger qui m'avait consolée en me redonnant le sourire par des marques de confiance telles que d'avoir hennit doucement à mon arrivée et d'avoir posé sa tête douce contre ma potrine lorsque j'avais ouvert la porte de son box. Nous passâmes un long moment ainis, en silence, mais en harmonie me semblait-il. J'écoutais son souffle chaud et régulier et Dagger semblait faire de même. Une porte claqua, nous sursautâmes et la magie était rompue. Incroyable comment un simple bruit du quotidien peut briser la quiétude d'un moment magique et unique. La pluie tombait finement dehors, mais je ne sortis pas Dagger, car étant donné que je mets toujours beaucoup de temps à le brosser, et il serait trempé avant que j'eusse fini de lui curer le dernier pied. Comme la veille, je commençais donc le pansage à l'inérieur de son box. L'étalon était d'un calme remarquable ce jour-là et le pansage fut très agréable. Pour le remercier, je lui offris un massage tonifiant après avoir passé un dernier coup de brosse. Puis je l'harnachais et nous partîmes rapidement en direction du manège pour une nouvelle séance de dressage.
Ce jour-là cela serait encore des assouplissements. En effet même en TREC il faut un cheval souple! Je commençai donc ma reprise par une détente, au pas d'abord, avec extension de l'encolure vers le bas puis flexions de l'encolure à droite et à gauche et quelques cercles. Je passai en suite au trot et je refis les même exercices. Dagger était vraiment très calme ce jour-là. je ne sentais pas cette énergie qui ne demandais que de sortir avec autant d'intensité que les autre jours. Il devait être dans un jour sans. Une fois la détente au pas et au trot finie avec des transitions trot pas trot et trot arret trot, je passai à la détente au galop. le petit père sembla commencer à se réveiller car dès la première foulée de galop j'eus de nouveau cette sensation d'être à califourhon sur un ressort à propulsion fusée (bon d'accord jexagère un peu pour les fusées...) Après avoir détendu au galop aux deux mains, plus ou moins cadencé, et en lui demandant de bien se tendre dans son dos, je le repassai au pas et le laissai souffler en le félicitant. Après quoi nous commençèrent le véritabe travail à proprement parler. je commençais par le mettre sur un cercle en lui demandant alternativement de l'agrandir et de le rétréccir, aux deux mains. Puis de l'épaule en dedans, aux deux mains également, cela va de soi. Il avait bien retenu la leçon de la dernière fois et executa l'exercice relativement bien pour quelque chose de récemment appris. Je le remis en avant au trot quelques minutes, en le travaillant sur un huit de chiffre puis repassai au pas et lui demandai des cessions à la jambe. par bonheur il connaissait l'exercice, mais monsieur était flemmard et je dû renforcer ma jambe isolée avec ma badine pour qu'il daigne d'esquisser ce qui ressemblait à un engagement de postérieur légèrement croisé. Après plusieurs tentives ce fut mieux, et je le récompensait et lui laissai une pause. Je lui demandai par la suite le même exercice au trot, et il sembla beaucoup plus à l'aise. Je finis la séance sur des cercles au galop. Je le laissai soufller rênes longues dix minutes en le laissant marcher patout dans le manège et il étendit bien bas son encolure. Puis je l'arrêtais au milieu, le félicitai encore et descendis, le dessanglai et le rentrai àà l'écurie, comme la veille, sans le tenir et il me suvit une fois de plus docilement, avec l'air d'apprécier cette petite liberté.



▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬
Mes Dadous ¤ Mon Compte
______________________________



Dernière édition par Assurdiato le Jeu 27 Jan - 0:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

____________________
Papy Perfum

the fucking hasard.
i'll kill you.
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
POSTS : 4588
ARRIVEE LE : 30/11/2010
HUMEUR : Enjouée, héhéhé !
PRENOM : Papy

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   Mer 26 Jan - 23:48

Le membre 'Assurdiato' a effectué l'action suivante : je lance les dés !

#1 'entraînement' :


--------------------------------

#2 'sortie' :

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


____________________
Contenu sponsorisé


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Assurdiato   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînements des chevaux de Assurdiato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE HOLLYOAKS PERFUM ♛ :: ♛ au coeur du domaine :: aire d'entraînement-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit